top of page
  • Photo du rédacteurCeline

L'histoire du whisky de contrebande entre le canada et les États-Unis !

La Prohibition américaine et le marché noir de l'alcool

L'histoire du whisky de contrebande entre le Canada et les États-Unis est une période fascinante et tumultueuse de l'histoire de l'alcool en Amérique du Nord. Cette période s'étend de la Prohibition américaine en 1920 jusqu'à la fin des années 1930, où les distillateurs canadiens ont fourni un marché américain avide d'alcool illégal.


Le whisky canadien, une marchandise rentable pour les trafiquants

L'histoire du whisky de contrebande entre le Canada et les États-Unis est une période fascinante et tumultueuse de l'histoire de l'alcool en Amérique du Nord. Cette période s'étend de la Prohibition américaine en 1920 jusqu'à la fin des années 1930, où les distillateurs canadiens ont fourni un marché américain avide d'alcool illégal.



Les réseaux sophistiqués des trafiquants pour faire passer de l'alcool en contrebande

Le whisky canadien était particulièrement adapté à la contrebande en raison de sa douceur et de son goût agréable. Il était également moins cher à produire que le whisky américain, ce qui en faisait une marchandise très rentable pour les trafiquants.


La frontière entre le Canada et les États-Unis était facilement traversée, et les trafiquants ont rapidement mis en place des réseaux sophistiqués pour faire passer de l'alcool illégal en contrebande. Les trafiquants ont utilisé des bateaux, des voitures et même des avions pour transporter de l'alcool à travers la frontière.


Les licences pour fournir de l'alcool à des fins médicales et religieuses détournées par les trafiquants


Les distillateurs canadiens ont également bénéficié de la Prohibition en obtenant des licences pour fournir de l'alcool à des fins médicales et religieuses aux États-Unis. Ces licences étaient souvent détournées par des trafiquants qui achetaient de grandes quantités d'alcool auprès des distillateurs canadiens et les faisaient passer en contrebande aux États-Unis.


La contrebande de whisky canadien était une entreprise risquée, et de nombreux trafiquants ont été arrêtés et emprisonnés. Cependant, la demande pour de l'alcool illégal était si forte que les trafiquants ont continué à faire passer de l'alcool en contrebande pendant toute la période de la Prohibition.


La fin de la Prohibition en 1933 a mis fin à la période de la contrebande de whisky entre le Canada et les États-Unis. Les distillateurs canadiens ont repris la production légale de whisky, mais la période de la contrebande a laissé une marque indélébile sur l'histoire de l'alcool en Amérique du Nord.


L'héritage de la contrebande de whisky canadien dans l'histoire de l'alcool en Amérique du Nord.

Aujourd'hui, le whisky canadien est toujours apprécié pour sa douceur et son goût agréable, et est exporté dans le monde entier. La période de la contrebande de whisky entre le Canada et les États-Unis reste une période fascinante de l'histoire de l'alcool en Amérique du Nord et un exemple de la capacité des humains à trouver des moyens de contourner les lois pour satisfaire leurs désirs.





11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page